On dit souvent que j'ai l'air d'avoir
Tout pour moi mais c'est sans savoir
Des fantômes qui me hantent
Les requiems que je me chante
Je joue au dur chaque jour qui passe
Et les pierres de chaque mur, un jour se cassent
Je suis peut-être la roche qu'on croit
Mais je suis plus fragile que je veux qu'on voit
Maman m'a dit avant de partir
Montre jamais tes faiblesses et dans le pire
Reste fort ravale tes larmes
Car ta fierté restera ta plus belle arme
Donc je sais rire quand il le faut
Mais faut pas croire je craque dès qu'on me tourne le dos
Je marche droit pour ne pas plier
D'ailleurs je chante souvent pour ne pas crier
Quand je pense à la vie
Je fais face à mes nuits
Chaque jour qui se lève me dit que


Je suis seul au monde
Il y a rien à faire, je suis seul au monde
Je peux plus me taire, je suis seul au monde
Je me sens seul au monde

J'hais Noël et toutes ses bêtes fêtes
De famille et tout ce qui rappelle ma plus belle vie
Je suis jaloux de vous les chanceux
Qui prenait votre chair et votre sang pour acquis
J'ai horreur de votre pitié
Je prends très mal votre générosité
Ca fait déjà un bout que je me suffis
C'est pas vrai mais pour être fort c'est ça que je me dis
Quoiqu'il arrive il faut que je reste dans mon rôle
Quoiqu'il arrive il faut pas que je perde mon contrôle
Je pense à moi et avoir le reste du monde
Car avec les années je me suis rendu compte
Que si c'est pas moi se sera personne
Pas moi ni toi ni personne
Ici-bas c'est chacun pour soit
Pour les pauvres et fiers solitaires comme moi
Quand je pense à ma vie
Seul face à mes nuits
Chaque jour qui se lève me dit que

Je suis seul au monde

Des fois je trouve l'amour dans les yeux de l'une
Des fois je trouve un jour dans les bras de l'autre
Et à toutes celles qui m'aiment encore,
Qui m'aiment à tort, qui m'aiment trop fort
Je vous dois ma survie, merci encore
Cela n'engage que nous

Quoiqu'il arrive
Quoiqu'il arrive
Seul au monde, quoiqu'il arrive

 


Corneille - seul au monde